autres, blog, les folles histoires de pirates

Les folles histoires de pirates – CHAPITRE 9 : Vite fait, Bien fait


Ohé les pirates !

Nous avons le plaisir de vous proposer le neuvième épisode de notre série « LES FOLLES HISTOIRES DE PIRATES » après un long moment sans nouvelles histoires à vous proposer. Cette série consiste tout simplement à retranscrire sur le site via divers articles, les histoires qu’ont vécus certains joueurs. Des moments uniques qui auront vraiment marqués nos pirates. Toutes les deux semaines, nous vous proposons une nouvelle histoire, d’un nouveau joueur !

Si vous avez vécu une histoire originale sur le jeu, un moment unique que vous ne pourrez pas oublier, vous pouvez nous la proposer via notre formulaire de contact. Essayez de nous proposer des histoires vraiment intéressantes. Sachez cependant que nos correctrices se réservent le droit de modifier la syntaxe et les formulations des textes afin de les rendre plus narratifs et plus agréable à lire une fois postés sur le site.

Bonne lecture à tous !





RETROUVEZ TOUTES LES AUTRES HISTOIRES

CHAPITRE 9 – VITE FAIT BIEN FAIT

Histoire originale proposée par Guiz91

Le soleil se couchait sur l’avant-poste Sanctuary, et je profitais d’un petit moment avant l’arrivée de mon coéquipier pour faire le plein de victuailles et d’armes en tout genre, afin de préparer au mieux notre départ sur la Mer des Voleurs. Car tout bon pirate qui se respecte sait que ce petit rituel est important pour une aventure réussie dans ces eaux inhospitalières.

Les préparatifs terminés, je me dirigeais vers la taverne pour siroter un bon rhum bien mérité. Cela fait et ayant encore beaucoup de temps devant moi, je décidais de prendre la mer seul pour mettre les voiles sur une petite île du nord nommée Smuggler’s Bay, histoire de remplir un peu plus nos réserves et, sait-on jamais, trouver quelques coffres ou autres babioles…

Me voilà donc parti seul sur notre sloop! Connaissant un peu ce coin de l’océan, j’accostais tranquillement sur la partie sud-ouest de la baie, petite plage de sable blanc, cocotiers à volonté… Il ne manquait juste que les vahinés…

La nuit commençait à tomber. Je ne me tracassais pas outre mesure à l’idée qu’il m’arrive quelque chose puisque de toute façon je n’avait encore rien en cale.

Néanmoins je jetais un coup d’œil rapide aux alentours du haut de ma vigie. Rien à signaler, à l’exception peut-être de la voile d’un sloop tous feux allumés loin sur l’horizon.

J’entamais donc ma visite de l’île.

Par chance, je trouvais à mon arrivée une aide non négligeable quant à la réalisation de mon objectif… Une caisse de stockage, ô combien importante!

Quelques squelettes s’éveillèrent et voulurent goûter à la lame de mon épée, mais le regrettèrent rapidement. Ces formalités accomplies, je grimpais sur les hauteurs de l’île afin de profiter du lever de soleil. Mais alors que je regardais le panorama, je m’aperçus que le sloop repéré quelques temps auparavant s’était dangereusement rapproché…

Que faire? Peut-être n’étaient-ils pas hostiles?

Pas vraiment le temps de se poser mille questions! Le navire approchait rapidement et il était certain que je n’arriverais pas à rejoindre mon embarcation à temps.
Je cachais la caisse de stockage et me dirigeais à un endroit où je pourrais les observer sans qu’ils me voient.

Leur sloop arrivait au niveau du mien. Leur voile se releva et, quelques secondes plus tard, des salves de canons suffirent à couler mon petit sloop sans défense. Ils ne prirent même pas la peine de regarder dans la cale… Pour le plaisir !

C’était du deux contre un. La situation n’était clairement pas à mon avantage… Mais c’était sans compter que j’étais un pirate et qui dit pirate dit filouterie !

Ignorant le fait qu’un navire possède forcément un matelot, les nouveaux arrivants débarquèrent sur l’île, sortirent leur carte et commencèrent à chercher le trésor qu’ils étaient sûrement venu chercher.

J’observais en silence les restes de mon bateau, il ne me restait plus que le doux chant de la sirène pour effacer cette mésaventure…
Je constatais que son flambeau était caché par la montagne de l’île, mes nouveaux ennemis ne devaient pas l’avoir remarquée… une idée me vint alors : c’était l’heure de la vengeance!

Je dévalais le versant nord de la montagne rapidement, un peu trop même : aïe ! Mais après quelques noix de coco, je me sentais un peu mieux. J’entamais une petite brasse rapide en direction du navire ennemi en espérant ne pas me faire repérer.

Je réussis à monter discrètement sur le pont. Je faillis me faire repérer lorsqu’un des pirates revint sur le bateau et repartit aussitôt. Ce n’était pas passé loin !

Après un rapide tour d’inspection, je repérais la chaloupe, utile pour s’évader. Quelques coffres également, des joyaux… Pas de quoi être richissime mais je m’en contenterais.

Un dernier regard rapide, personne. C’est le moment !

Je courus sur le pont et levais l’ancre, hissais la voile et mis le cap vers un amas de rochers à l’ouest! Vite fait bien fait comme on dit… j’en profitais aussi pour me servir dans leur réserve de boulets incendiaires et je mis joyeusement le feu au navire!

L’embarcation enflammée se dirigeait pleine voile sur les rochers. Il me restait peu de temps, aussi je libérais la chaloupe chargée de trésors, puis remontais sur le pont et grimpais sur le toit de la cabine. Avec ma longue vue, j’observais les deux pirates, coffre à la main sur la plage, me regardant avec une mine déconfite voler leur navire et le couler. Une petite danse de la joie finit de les achever. Le navire en feu se brisa enfin sur les rochers et sombra rapidement…

Quant à moi, je nageais vers la chaloupe pour récupérer le butin et j’entrepris de ramer jusqu’à l’avant-poste le plus proche.

Je revins enfin quelques temps après avec mon sloop récupérer cette fameuse caisse de stockage qui m’attendait sagement là où je l’avais cachée!

Voilà, nous espérons que ce neuvième chapitre, « Vite fait, Bien fait », vous aura plu.
N’hésitez pas nous faire des retours, et encore une fois, à nous proposer vos histoires !

Restez à l’écoute sur Sea of Thieves France
Suivez nous sur notre Twitter
Suivez nous sur notre Instagram

CORRECTION/SYNTAXE - JackC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.