autres, blog

L’HISTOIRE DE STITCHER JIM


Plus grand de tous les traîtres de Sea of Thieves, ayant accompli son destin avec brio dans sa dernière apparition, il est l’une des personnes les plus fourbes ayant navigué sur les mers de Sea of Thieves.
Hisse et oh matelots ! Dans cet article, nous allons naviguer dans les eaux cendrées et mystérieuses sur les traces de l’histoire du Héraut de la Flamme : Stitcher Jim.

Une Première Apparition Intrigante

C’est dans la cinématique de la mise à jour des Forsaken Shores que nous est montré pour la première fois Stitcher Jim, chantant la musique « Stitcher’s Sorrow », ou la tristesse de Stitcher en Français. Il a l’air honnêtement triste et désolé dans cette cinématique, celle-ci nous montrant des voyageurs du Devil’s Roar, une zone volcanique des Sea of Thieves ayant visiblement quelques soucis de catastrophes naturelles.

Pour en savoir plus sur ce qui a conduit Stitcher sur cette barque et sur le passé de ce curieux personnage, nous devons sortir quelques temps du jeu, pour nous plonger vers les romans de Sea of Thieves.

seabound soul

Le passé de Stitcher

C’est dans le Roman « Athena’s Fortune », écrit par Chris Allcock et sorti en Octobre 2018, que l’on en apprend plus sur le passé de beaucoup de nos vieux personnages tels que Le Seigneur de la Piraterie, Le Gold Hoarder mais aussi, et c’est ce point qui nous intéresse le plus, de Stitcher Jim.

On apprend dans ce livre que Stitcher n’est autre qu’un des premiers pirates ayant traversé le Devil’s Shroud après le Magpie’s Wing. Il s’était allié à Rathbone, le futur Gold Hoarder, pour obtenir une carte permettant de rejoindre les Sea of Thieves. Cependant, sa cupidité reprenant le dessus sur sa sécurité, il distribua des copies de cette carte à bon nombres de pirates tout en monétisant cette distribution et se fit donc une petite fortune en les vendant.

Des années plus tard, il rejoignit Rathbone après la trahison de Ramsey, et finit par créer avec lui (et le pouvoir de la possession des clés squelettes permettant l’ouverture de tous les coffres indestructibles des Sea of Thieves), la société des Collectionneurs d’Or.
Nous ne savons pas vraiment dans quelles circonstances Stitcher a quitté Rathbone, bien que l’on convient logiquement l’hypothèse qu’il l’ai quitté à partir au moment où son ami s’est entêté à naviguer vers les Shores of Gold, lieu même de sa perte.

 

                                                       

L’Alliance des Forsaken Shores

Plusieurs décennies plus tard, alors que Stitcher se faisait tout petit dans les Sea of Thieves, on découvre qu’il fait partie d’une alliance nommé les Forsaken Shores, dirigé par la Capitaine Grace Morrow.

Cette alliance d’équipages avait pour projet d’explorer le Devil’s Roar. En effet, nous pouvons voir les vestiges de cette alliance par le nom donné aux îles du Roar : Flintlock Peninsula venant du pirate Flintlock Bert et Fetcher’s Rest faisant référence à Fetcher’s Farley.

Pourquoi donc des vestiges ? Eh bien car l’alliance fut empoisonnée par Stitcher Jim, après qu’il découvrit une boite nommée la boite des merveilles. La seule survivante fut la Capitaine Morrow, qui jura de se venger de Stitcher Jim.
Alors que le Devils Roar est enfin libre d’accès dans le jeu, Stitcher est localisé sur l’île de Liar’s Backbone, regardant le Roar avec une longue vue. Il resta sur cette île jusqu’à ce qu’une mystérieuse étrangère masquée le trouve dans un état terrible.
Il rejoignit les Fonds de Cale, après que cette étrangère masquée l’ai sauvée des griffes de la Mer des Damnés, remplaçant pendant un temps le représentant habituel des Fonds de Cale aux avants-postes, Duke. Il repartit après le retour de ce dernier, à des affaires bien plus sombres.

Le Nouveau Maître

 

Ces affaires bien plus sombres nous furent révélées lors de la fable « Le Cœur Ardent ».

Lors de cette fable, nous pénétrons dans la cache de Stitcher, sur Liars Backbone où l’on en apprend plus sur bon nombre de choses. Premièrement, l’étrangère masquée qui l’avait sauvée n’était autre que Wanda, ou de son nom de Pirate, la Capitaine Warsmith, fidèle de Flameheart (du moins pendant cette période) et nous apprenons également qu’il est à l’origine de la création du Repaire de la Faucheuse, lieu où Flameheart Junior ou de son surnom « La Faucheuse » séjourne avec ses fidèles en attendant le retour de son père adoptif, le Capitaine Flameheart.

Stitcher Jim prévoit de ressusciter son nouveau maître par le biais d’un sombre rituel, dont le fantôme Arthur Pendragon est la pièce maîtresse.

Ce rituel est réalisé lors des deux fables dites « de Flameheart » : « L’Âme en partance » et « Le Cœur Ardent ».

Le rituel consiste à faire libérer l’esprit de Flameheart de son enveloppe de squelette et l’invoquer depuis la mer des damnés où il fut emprisonné après son malheureux décès orchestré par plusieurs pirates. Pour libérer l’esprit de Flameheart, il lui fallait le pouvoir de l’épée des âmes, détenue par le seul et unique champion des âmes : Arthur Pendragon. Stitcher Jim à pavé le chemin de Pendragon d’âmes innocentes tuées par le bateau de l’armée de Flameheart, dirigé par le seigneur des cendres Old Horatio pour mieux le guider vers le tombeau de Flameheart et le libérer avec l’épée des âmes.

L’esprit de Flameheart libéré, il fallait maintenant le faire intégrer son corps. Pour cela, Stitcher décida d’enfermer l’équipage du vaisseau de Pendragon dans un coffre de rage afin de compléter un rituel pour invoquer un seigneur des cendres. Cependant, Flameheart avait omis de préciser à Stitcher Jim qui serait ce seigneur des cendres. En effet, Jim fut maudit par la malédiction cendrée, un état transitoire entre humain et squelette cendré lui faisant ressentir une intense douleur au bras et lui donnant des cicatrices brillantes semblables à du feu.

Le Hérault de la Flamme

Pendant un long moment après cette « trahison » de Flameheart, Stitcher à une fois de plus disparu des radars, pour revenir dans un trailer époustouflant, celui-ci chantant une version un peu modifiée de la chanson qu’il avait chanté sur sa barque, parlant entre autres de « pauvres âmes qui ont conspiré pour échapper à son feu sans limites » et qui « se trouveront sur le bucher quand le monde entier brulera ». L’ont peut voir par cette cinématique que Stitcher à embrassé la voie de son nouveau maître, Flameheart, non seulement par son utilisation de métaphores avec le feu mais également car en chantant cela, Stitcher reforge le corps de nul autre que Flameheart lui-même. Il nous révèle ainsi que, depuis le tout début de son apparition dans Sea of thieves, Stitcher avait comme pendentif, l’annulaire gauche du capitaine Flameheart.


 

Or, quand on effectuait l’aventure du Héraut de la Flamme (que la cinématique nous présentait justement), nous remarquons que Stitcher est bien loin d’être aussi fidèle à Flameheart que nous l’attendions. Il le rejette, il le hait, il en vient à graver sur les murs en runes squelettes : Mort à Flameheart. C’est alors que le serviteur de la flamme, ou comme on aime l’appeler, Flameheart Junior, viens voir un Stitcher Jim désespéré sur les rivages du Devils Roar, lui expliquant que son père lui a donné un cadeau. Un pouvoir incommensurable qui, pour être réveillé, nécessite de boire avec une coupe spécifique, le breuvage que les Reapers utilisent pour transformer leurs fidèles en squelettes. C’est aussi à ce moment, que notre personnage, accompagné de Belle, Pendragon et Stitcher Jim lui-même constatent le destin qui attend Jim. Il est ce que la légende appelle le « Héraut de la flamme », Ce héraut est censé ramener Flameheart d’entre les morts et lui permettre de reconquérir les Sea of Thieves.

C’est donc après cet échange que Le Serviteur de la Flamme intime à Stitcher de reconstituer le corps de Flameheart et de boire le liquide orangé qui lui permet alors de compléter le rituel pour ressusciter Flameheart en se transformant en seigneur des cendres.

C’est le final de la quête : Vous devez empêcher un Stitcher Jim, seigneur des cendres, de finir son rituel pour ressusciter son maître pendant que Pendragon devait surveiller les os qui servaient au rituel pour que personne ne puisse les voler pendant le combat et également détruire une fois pour toute le crâne du capitaine squelette.
Nous réussissons finalement à défaire Stitcher et à détruire le crâne, mais alors que la victoire semblait certaine contre les forces des serviteurs de la Flamme, ces derniers ont réussi non seulement à voler les os de Flameheart mais également à récupérer le crâne de Stitcher Jim, celui-ci complétant finalement son destin, en servant de vaisseau à l’esprit de Flameheart.
Et finalement, dans l’aventure suivante, Flameheart fut ramené à la vie et Stitcher pu reposer en paix, sachant enfin que son maître était de nouveau en vie et pouvait déchaîner à nouveau sa terreur sur les Sea of Thieves.

Stitcher a donc changé au cours de sa vie de pirate sur la mer des voleurs, de minable à Héraut d’un puissant et terrible destin et finit sa vie comme outil d’un projet plus grand que lui, comme il l’a toujours été. D’abord sous les ordres de Rathbone, puis sous ceux de Flameheart, la peur d’être ennemi à ces grands seigneurs squelettes animait ses décisions. Et c’est par cette peur, qu’au final, il mettra, indirectement, le monde de Sea of Thieves sur un bûcher par le retour du plus puissant et terrible capitaine des Sea of Thieves.

Découvrez nos articles sur le Lore de Sea of Thieves 

 

Restez à l’écoute sur Sea of Thieves France
Suivez nous sur notre Twitter
Suivez nous sur Twitch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *